submariner rolex price

breitling women

Franco Cologni - Le dinosaure? de lhorlogerie | Marketplace Information
Du haut de ses 74 ans, Franco Cologni croit toujours autant a l'horlogerie. Pour peu que les marques restent attachees a l'innovation, l'esthetique et surtout a leur ADN.
Franco Cologni, le president de la Fondation de la haute horlogerie, est l'un des as well as fins connaisseurs du monde horloger qui soit. Le luxe est en quete de convergences paralleles. Il peut, dans la meme phrase, glisser une reference a Platon ou Cervantes et lacher un juron italien, un cazzo? retentissant que la bienseance nous interdira de traduire, et qui paralyse instantanement son auditoire. A seventy four ans, Franco Cologni, president de la Fondation de la haute horlogerie, pose sur le luxe son regard d'esthete, defend avec enthusiasm la necessite de la society et celle du lengthy terme. Son impressionnante carriere, chez Cartier International d'abord, dont il fut successivement directeur normal puis president, au sein du groupe Richemont ensuite, oł il occupait, jusqu'en 2007, la fonction de Senior Executive Director, en a fait l'un des plus fins connaisseurs du monde horloger. Apres Hayek, je suis le furthermore vieux dans ce domaine. Lui est devenu le pape de l'horlogerie, et moi un dinosaure. Je fais peur, ou je suscite la sympathie. Vous savez, c'est comme a avec les dinosaures, tout depend de touch upon les regarde. Aujourd'hui, Franco Cologni promene sa moustache soigneusement entretenue il la porte, dit-il, depuis qu'il est devenu chauve entre Milan et la Suisse, reservant aussi une petite put pour Paris oł il travaille, avec Flammarion, a la preparing de son nouveau et dernier livre sur les objets Cartier. L'homme mene de front ses deux activites: journaliste et auteur d'un c? te, avec de nombreux ouvrages consacres a l'horlogerie, a la joaillerie et au theatre, entrepreneur et manager de l'autre. Il tire lentement sur sa cigarette, un vice qui ne l'a rattrape qu'a l'age de 65 ans, pour combler les times d'ennui. La cigarette n'est pas une drogue, c'est un geste? , precise-t-il. Une autre fa? on pour cet Italien, egalement Bourgeois de Fribourg, de bouger les mains et d'occuper l'espace. Puis il nous emmene a travers les paradoxes du luxe contemporain, decoupant au scalpel les tendances qui le traversent et qui ont pour nom democratisation, diversification ou integration, de la manufacture au issue de vente. Le luxe est en quete de convergences paralleles. Il s'arrete, sourit, amuse par sa propre formule. Il laisse encore un temps, s'assure d'avoir ete compris. C'est un strategy absurde, n'est-ce pas, demande-t-il en se penchant, l'oeil petillant. C'est pourtant la que nous en sommes: le luxe tire vers le haut, cherche le plus beau, le plus rare, le furthermore cher, et tire aussi vers le bas, en quete de produits toujours furthermore accessibles. Il y a un risque dans cette democratisation: si elle se fait sans society, sans une connaissance intime des produits, des maisons et de leur histoire, elle degenerera en vulgarisation, en banalisation. De nos jours, le public conna? t souvent le prix et la valeur d'ostentation d'une marque, furthermore rarement sa compound et son histoire. La point of view ne l'amuse pas. Franco Cologni est imbibe de tradition classique et s'agace d'une epoque en perte de reperes. Aujourd'hui, il n'y a in addition ni passe, ni futur. Il n'y a in addition que le existing et les gens en sont malheureux. Lorsque je voyage, quel qu'en soit le motif, je reserve toujours une heure pour decouvrir un llieu, un musee. Mais regardez les internationaux en voyage d'affaires: ils ne font additionally rien. Rien d'autre que pisser du fric. La formule choque, volontairement. Aujourd'hui, si vous n'avez pas recours a des mots fracassants, vous n'etes simplement pas ecoute. La lifestyle du langage est en educate de dispara? tre? , s'excuse-t-il presque. Solidement cale dans son fauteuil sa equilibrium l'a tout de meme contrarie ce matin, affichant one hundred ten kg Franco Cologni regarde l'avenir avec confiance. Pour le haut de gamme, la tendance restera globalement optimistic. Tant que nous pourrons offrir des events d'achat interessantes, en termes de produits, d'innovation et de beaute, nous n'aurons pas de probleme. Le bas de gamme, le proletariat de l'horlogerie? ne souffrira pas non in addition. Motor vehicle la montre, c'est un bijou, un ornement, et l'ornement est une constante dans l'histoire de l'humanite?. Reste un marche que la Suisse a laisse echapper, et qui se developpe a une vitesse acceleree: celui des fashion brands?. Ces marques venues de la manner, des accessoires ou du design et dont les produits, souvent accessibles, ont quitte l'Europe pour l'Asie. Des marques capables de se diversifier parce qu'elles sont jeunes et n'ont pas d'histoire, ou parce qu'elles reposent sur des valeurs tres generiques, comme le design and style. Armani peut ainsi entrer dans le monde de la decoration et lancer Armani Casa, mais Patek Philippe n'aurait pas de legitimite a le faire? , resume Franco Cologni. La diversification, a laquelle s'abandonne le monde du luxe, n'est pas un obstacle, estime notre interlocuteur, tant qu'elle s'opere sous l'ombrelle de la marque? , qu'elle en respecte l'ADN. Montblanc, qui, le premier, a lance les instruments d'ecriture sertis, peut legitimement s'aventurer dans la joaillerie. Franco Cologni croit a l'integrite du produit, juge primordial qu'un mouvement soit developpe par les meilleurs specialistes, mais secondaire de savoir si ces specialistes se trouvent dans la maison ou a l'exterieur. Apres tout, lorsqu'on achete une Ferrari, on ne se demande pas qui produit les freins. Marco Cattaneo Tribune des Arts - No360 - Avril 2008 Oxbow races from the Longines clockat the end line on the 138th functioning on the Preakness STaesk yesterday. (photograph: Diane Bondareff/Invision for Longines/AP Illustrations or photos)Yesterday in Baltimore, the prestigious 138th Preakness Stakes befell the next leg from the 2013 Triple Crown. Even though Orb experienced gained the Kentucky Derby previously this month, yesterday, Oxbow took the win upsetting the chance to get a Triple Crown get in Belmont. Oxbow led the race from start to end in Preakness, and it represented the sixth victory for Corridor of Fame coach D. Wayne Lukas an fifteenth Triple Crown victory (probably the most in horse racing history). Orb completed fourth just after startin about the rail position. Jockey Gary Stevens on Oxbow celebrates. (image: Diane Bondareff/Invision for Longines/AP Illustrations or photos)There to time all 3 races is Longines, the Swiss watchmaker identified for its well known timepieces. Given that the Formal replica watch and Timekeeper of the situations, Longines includes a visible existence on the tracks with clocks and a electronic Longines countdown clock. The brand also presents replica watches to the owner, coach and jockey from the winning horse. The truth is, the Maryland Jockey Club introduced a long-term partnership with Longines that includes naming Longines given that the Official Timekeeper and replica watch with the Preakness Stakes, as well as being the title spouse during the Longines Dixie Stakes, and the presenting associate with the International Pavilion. Juan Carlos-Capelli, center, along with his son Thomas, and Jennifer Judkins, still left, each of Longines, award trainer D. Wayne Lukas, second still left, jockey Gary Stevens and Erin Kelley, daughter of owner Brad Kelley, with their Longines St. Imier chronographs immediately after their horse Oxbow received the 138th Preakness Stakes, May eighteen, 2013, in Baltimore, MD. (Diane Bondareff/Invision for Longines/AP Images)Longines president Walter von K? nel stated. "This new partnership reinforces our motivation to equestrian athletics from the US and demonstrates our devotion to and keenness for these enjoyable sports, which match correctly with our core values of class, custom and general performance. "